Présentation

Présentation

mardi 16 mai 2017 – 20h – le lieu unique – Nantes

Les jeunes migrants isolés, mineurs ou jeunes majeurs étrangers séparés de tout soutien familial, constituent une population particulièrement exposée à la précarité. Le collectif philomelos se propose de réunir des fonds pour soutenir l’action des associations qui oeuvrent à Nantes pour leur fournir appui, hébergement, scolarisation, soins médicaux et aide juridique. Les bénéfices de la soirée leurs seront reversés à parts égales.

De nombreux artistes ont souhaité manifester leur solidarité en participant à cet événement et en lui donnant un caractère exceptionnel :

Ambra Senatore et François Ripoche, pour une improvisation dansée
Les pianistes Alain Jean-Marie et Baptiste Trotignon en duo
Le tango balkanique du Gerardo Jerez Le Cam Trio
Philomelos quartet, qui réunit pour cette seule occasion Louis Sclavis, Simon Goubert, Gilles Coronado et François Ripoche
L’Ensemble vocal de Nantes, dirigé par Gilles Ragon
La compagnie de danse hip-hop KLP
Blond Neil Young
La musique cubaine de Son Con Cuero
Héléna Noguerra, qui présentera la soirée


Le collectif Mineurs Isolé.es Étrangers (MIE) est composé de plusieurs associations d’aide et de solidarité active aux personnes étrangères.

Les actions du collectifs se concentrent sur l’accompagnement quotidien de mineurs et ou jeunes majeurs isolé.es étrangers à Nantes, débouté.es par l’Aide Sociale à l’Enfance.
Les objectifs du collectif sont d’apporter un soutien à ce public, de combattre son isolement, à travers :

– Un suivi quotidien et personnalisé des jeunes.
– Une permanence d’accès aux droits hebdomadaire.
– Des ateliers d’éducation populaire, comme le soutien scolaire.
– Les informer et défendre leurs droits.
– Impulser l’autonomie des jeunes, les aider à concrétiser leurs projets.
– Lutter contre l’isolement, créer des espace d’échanges et de rencontres.

Toute ces actions demandent un engagement quotidien des bénévoles, mais également des besoins financiers important, pour notamment:
– Apporter une aide financière pour la vie quotidienne ( nourriture, soins, logements, formation, scolarité)
– Contrer en appel, devant le juge pour Enfants, les décisions excluantes de l’aide sociale à l’enfance avec des avocats spécialisés (coût important de rapatriement de papiers pour constituer leurs dossier)

Les associations membres du collectif MIE :

Le Gasprom est une association membre du réseau de la FASTI (Fédération de Solidarité avec Tous/Toutes les Immigrées) solidaire des personnes migrantes. L’association défend et s’engage pour l’égalité des droits entre personnes françaises et personnes étrangères, la libre circulation et la libre installation, pour une société interculturelle.
Elle propose des permanences d’accès aux droits des personnes étrangères avec ou sans papier (droits sociaux, logement, juridiques…), un apprentissage de la langue française, des moments conviviaux d’expression et d’échange interculturel, des interventions dans le débat public…
Le Gasprom accueille toutes les semaines les permanences du collectif MIE, le mercredi après-midi.

Solidarité Jeunes Majeurs et Mineurs Isolé.es Étrangers :
cette association à été créée dans le but de gérer l’aspect financier du collectif MIE, elle s’occupe entre autres de collecter les denrées alimentaires, et de vie quotidienne des jeunes.

Action Jeunesse Scolarisation, association créée après l’observation du nombre croissant de mineur.es isolés et livrés à eux même à Nantes, puisqu’ils se retrouvent en dehors des circuits de protection de l’Aide Sociale à l’Enfance.
L’association a pour vocation d’assurer un accueil décent et répondre aux besoins vitaux des enfants et jeunes adultes qui sont isolé.es.
L’association s’occupe également de les accompagner à l’accès à la scolarité et à la formation professionnelle.

Le DAL 44 (Droit au Logement) :
L’objet de l’association est de promouvoir et de défendre le droit à un logement décent et choisi pour tous.tes, à travers l’information, la défense, le soutien, pour le relogement des personnes sans domicile, mal logées ou expulsées.
Elle défend l’application de la loi de réquisition des immeubles et logements vacants, l’arrêt des expulsions sans relogement…

La Cimade (Groupe local de Nantes) : La Cimade est une association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile.
Elle défend la dignité et les droits des personnes migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions.
Elle propose des permanences hebdomadaires d’information juridique, un suivi et accompagnement des personnes dans l’accès à leurs droits, des intervention en centre de rétention, un accompagnement des personnes étrangères détenues…

La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) est une association généraliste qui lutte contre les atteintes aux droits des individus, dans tous les domaines de la vie civique, politique et sociale. Pour cela, elle ne se contente pas de dénoncer les injustices, mais veut promouvoir la citoyenneté de toutes et tous et garantir l’exercice entier de la démocratie, à travers la défense des libertés politiques et des droits économiques et sociaux.
Elle lutte, avec d’autres associations et organisations au travers de collectifs, contre le racisme, le sexisme, l’antisémitisme et les discriminations de tous ordres.

Les associations qui soutiennent le collectif MIE :

Réseau éducation sans frontières (RESF) est un réseau composé de collectifs, de mouvements associatifs, militant contre l’éloignement d’enfants étrangers scolarisés en France.
Créé en mars 2004 autour de parents d’élèves et d’enseignants de Nantes et de sa périphérie, RESF44 soutient les demandes de régularisation des familles d’origine étrangère dont les enfants (mineurs et jeunes majeurs), scolarisés depuis plusieurs années dans des écoles, collèges, lycées de Nantes et alentours, sont aujourd’hui menacés d’expulsion du territoire et souvent de leurs logements.

Médecins du Monde est une association de solidarité internationale qui a pour vocation, à partir de sa pratique médicale et en toute indépendance, de soigner les populations les plus vulnérables, partout dans le monde et en France.
L’action de MDM repose sur l’engagement de volontaires, logisticiens, médecins, infirmières, sages-femmes…
MDM Nantes propose un suivi médical aux jeunes suivis par le collectif.

L’école D’éducation Populaire pour MIE , qui alphabétise une quinzaine de Mineurs Isolé.es Étrangers non pris en charge par l’ASE, en vue de passer le DELF (Diplôme d’Études en Langue Française), toutes les matinées du lundi au vendredi.

Le collectif L’école Pop à B17, qui propose des cours de Français Langues Étrangères et d’alphabétisation.